This is the story of 3 Friends from 3 different countries who enjoy sharing their love for scrapbooking with their readers.
Voici l'histoire de 3 Copines vivant dans 3 pays différents qui vous donnent rendez-vous chaque mois pour partager leur passion du scrap...

3 octobre 2012

Photo animalière

Faire une belle page de scrap - pour le challenge Animaux de Scrap Rendez-vous, par exemple - c'est toujours plus facile si on a une belle photo. Mais faire une belle photo d'un animal, ce n'est pas toujours facile! 
Aujourd'hui, nous avons le grand plaisir d'accueillir sur Scrap Rendez-vous Estelle Spaeth (dite Nouillette) du blog  Sentiers d'Images.
Estelle fait aussi du scrap et des cartes, mais sa principale passion reste la photo, en particulier dans la nature. Elle nous a fait l'amitié d'accepter de collaborer avec nous ce mois-ci pour nous donner des conseils d'experte sur la manière de photographier les animaux. Quels que soient votre "niveau" d'expertise ou le degré de sophistication de votre matériel, vous trouverez dans cet article des astuces ou des conseils précieux... 

The article below was written by Estelle from Sentiers d'Images.

It is about photography, and more particularly photographing animals. As it is very long and technical, translating it would take ages so it only exists in French. however, if you are really interested in the topic or you would like to know more about the  pictures or the captions for example, please leave a comment or send us an email. 

Nous tenons à remercier Estelle pour l'énorme travail qu'elle a fourni car aussi bien le volume que la qualité du texte et des photos forcent l'admiration. Nous espérons que cet article vous intéressera et qu'il vous sera utile... et que vous ne manquerez pas de le faire savoir en laissant un petit commentaire à notre invitée, que vous retrouvez dans deux semaines pour un nouvel article.
Nous laissons tout de suite le micro à Estelle:

PHOTOGRAPHIER LES ANIMAUX

Les animaux possèdent tous des caractéristiques différentes qui vont faire d'eux des sujets plus ou moins faciles à approcher et à photographier. Si les animaux domestiques sont les plus conciliants, l'approche va différer pour ceux qui sont plus sauvages et craintifs. Je vous propose de découvrir quelques méthodes que j'emploie pour aborder la photographie animalière. Nous commencerons aujourd'hui par les animaux domestiques et je reviendrai dans quinze jours vous parler des animaux sauvages.

I. ANIMAUX DOMESTIQUES

Les animaux domestiques sont ceux qui nous concernent le plus directement. Leur proximité, leur sociabilité et la connaissance que nous avons d'eux, leurs facéties et leurs caractères si différents en font de parfaits sujets de photographie. Pour bien les immortaliser, il convient de connaître quelques notions...

(Pour certains termes spécifiques à la photo, je vous invite à consulter le glossaire de Absolut-Photo ici: http://www.absolut-photo.com/glossaire/ )

Un point sur le matériel
La bonne nouvelle c'est qu'en principe tout appareil numérique (APN) peut faire l'affaire pourvu que vous le maîtrisiez déjà suffisamment (connaître les divers réglages est un bon début). La différence va jouer sur la qualité d'image ainsi que sur la palette de réglages et la rapidité de déclenchement. Si vraiment vous avez l'impression d'avoir un matériel trop limité, adaptez la prise de vue: par exemple si votre appareil est trop lent, privilégiez les scènes calmes ou les portraits, cherchez la lumière, utilisez un support qui vous fera gagner de la stabilité (sol, table basse, mur) et travaillez la composition en priorité. En général (à prendre avec des pincettes car le matériel évolue très vite) les compacts sont corrects pour les portraits et les sujets peu ou moyennement mobiles avec suffisamment de lumière; les bridges sont plus performants au niveau de l'action que les compacts du fait qu'ils soient réglables; enfin les reflex savent tout faire avec plus ou moins d'aisance et de vitesse selon les modèles et selon l'objectif monté.

Une règle de composition: la règle des tiers
On peut avoir le meilleur matériel au monde sur le papier, ce n'est pas l'appareil qui va faire le travail de composition à votre place. La machine est « seulement » un outil qui va aider l'œil du photographe à illustrer son intention: vous êtes seul maître de ce que votre photo va raconter!

Nous avons tous trop tendance à centrer le sujet, ce qui fait que dans certains cas il va manquer de force. Il existe une règle basique très simple pour composer en mettant mieux en valeur vos sujets, il s'agit de la règle des tiers. Dans votre viseur, vous devez vous imaginer deux lignes horizontales et deux lignes verticales qui viennent couper équitablement l'image comme suit:




Les points aux intersections des tiers sont les points forts de l'image. Quand vous composerez, essayez d'aller poser un élément principal (voire deux) sur un de ces points.

En portrait, sauf intention particulière, vous devrez faire la mise au point sur les yeux de préférence, comme pour un portrait classique d'être humain. Vous pouvez être au plus près de votre sujet (attention aux « découpes » d'oreilles, pattes et autres moustaches) mais en évitant si possible qu'un élément important vienne toucher les bords du cadre: laissez toujours une petite marge et une zone de vide de façon à ce que le sujet ne prenne pas toute la place. Pour les portraits serrés de face soyez très attentifs au fait que les museaux de nos animaux sont plus proches de l'objectif que leurs yeux donc il y aura une différence (parfois énorme) de netteté entre ces éléments; cela peut se corriger en diminuant l'ouverture du diaphragme. Vous pouvez aussi à l'inverse laisser de l'espace à votre sujet, s'il regarde quelque chose en particulier ou si une action est en cours, afin de raconter votre histoire.

Il existe bien d'autres règles de composition, je vous invite ainsi à aller consulter cadrage et composition chez Absolut-Photo ainsi que 5 règles simples de composition chez Apprendre-la-photo.fr ou encore règles de composition par Aymeric Gobert

Quel angle choisir?
...Celui qui vous convient ou celui que votre animal voudra bien vous concéder! En effet, photographier les animaux de compagnie requiert patience d'une part et connaissance de votre compagnon de l'autre. Quel trait de caractère allez-vous mettre en avant? Quelle scène de la vie quotidienne allez-vous illustrer? Votre intention va vous guider dans l'angle à choisir: tournez autour de votre animal ou laissez-le évoluer librement et soyez à l'affût de ce qui le rend unique. Mettez-vous à sa hauteur ou le plus proche possible et pénétrez ainsi réellement dans son univers. Vous pouvez également en venir à l'extrême de la contre-plongée où votre animal « domine » la situation, un trait qui sied particulièrement bien à la gent féline, fine observatrice!



Soigner le décor et les couleurs
Selon ce que vous attendez de votre photo, vous aurez les plus jolis rendus avec de bons éléments: un joli plaid, la dentelle d'un rideau, boiseries et autres textures. Nos animaux ont souvent des robes aux couleurs neutres qui collent relativement bien à la plupart des décors de nos habitats mais certaines les mettront plus en valeur que d'autres. Si vous avez peur au début, privilégiez des unis ou des camaïeux (une même teinte déclinée en nuances) et peu de couleurs différentes; tenez compte aussi des accessoires éventuels (colliers) pour éviter les fausse notes. Comme en scrap, amusez-vous à chercher des combinaisons de couleurs et à jouer avec les textures, à associer la bonne couleur à la robe ou aux yeux de votre animal.
Soyez particulièrement vigilant aux éléments perturbateurs dans le décor comme des pieds de chaises ou de tables (sauf s'ils sont très jolis ou que c'est impossible de faire sans!), les barrières et autres grillages des enclos de chevaux ou du poulailler. Veillez également à ce qu'un élément ne vienne pas recouvrir le visage de l'animal en question, sauf effet recherché (exemple classique de la brindille qui va se retrouver en plein devant le museau du chat ou du pied de chaise qui va couper une partie de la tête du chien, etc.)


Sur cette image il y a un beau mariage entre une couleur chaude (le roux-crème de la robe, le rose de la truffe) et le vert plutôt froid du fond, avec une note de blanc. Ce fond est assez dilué (uni), le chat ressort donc très bien d'autant que le cadrage est volontairement serré.


 La chaise sert ici agréablement de décor et sa couleur rappelle la robe de la chatonne. Les autres teintes sont neutres, sauf la mini touche de bleu dans le coin haut droit, complémentaire du roux ambiant.



 Un coin de fenêtre dont le cadre rappelle les tons bruns de la robe et la présence d'autres couleurs neutres: gris et diverses nuances de blanc.

Le cas particulier des animaux aux robes uniformes.
Il y a une approche particulière vis-à-vis des animaux tout blanc ou tout noir, de même que la mise au point, souvent compliquée à cause de l'uniformité du pelage. Pour essayer de faire la netteté, visez de préférence toujours les yeux quitte à recadrer ensuite ou passez en mise au point manuelle. En ce qui concerne les animaux à poils noirs ou très sombres: apportez de la lumière, latérale de préférence et plus ou moins directe, selon son intensité; exceptionnellement, le flash peut aussi apporter une jolie brillance si c'est maîtrisé. Cela va permettre de créer du contraste et de révéler la texture du pelage. Pour les animaux à poils clairs c'est le contraire: pas de lumière directe, éclairage plutôt latéral; les chats blancs révèlent leur pelage par nuance, par texture et non par brillance. Si vous ne respectez pas ces règles, vous obtiendrez des zones de blanc « plus blanc que blanc » car les poils auront été surexposés.


 Le chat noir est ici placé tout près d'une fenêtre avec une lumière indirecte: la texture du pelage se révèle par touches harmonieuses.


 Félix (noir) est en partie sous une lumière directe alors que Mimi (noir et blanc) est plus à l'ombre mais tout de même suffisamment éclairé pour qu'on voie nuances et texture de sa robe.


Si on bloque la lumière directe, on se rend compte que Félix est d'un noir tout plat, sans relief contrairement à la photo précédente alors que le pelage blanc de Mimi est toujours nuancé.
 

Lumière naturelle et flash

Quelle que soit la photo dont vous rêviez et quel que soit votre matériel, vous aurez tout à gagner à utiliser en priorité la lumière naturelle. En extérieur, sur zone dégagée  privilégiez les débuts de matinée et fins d'après-midi quand les rayons sont obliques. Attention aux ombres et aux contre-jours: si vous ne voulez pas obtenir uniquement la silhouette de votre animal, veillez à ce que la lumière ne vienne pas de derrière lui, l'idéal est qu'elle vienne latéralement.

En intérieur, de jour ou de nuit, cherchez partout la lumière naturelle ou artificielle et essayez de prendre en photo votre sujet près de ces sources. Soyez attentifs aux diverses ombres des meubles. Si vous avez un compact basique, recherchez les modes « lumière faible » ou « intérieur » ou encore « nuit », vous pouvez également essayer d'augmenter les ISO. Avec les APN plus complexes, misez sur les modes automatiques du type « photo de nuit » ou « sans flash » et au niveau du mode semi-automatique, « priorité à l'ouverture » (Av chez Canon, A chez Nikon) en ouvrant un maximum le diaphragme pour laisser entrer beaucoup de lumière et en augmentant aussi la sensibilité ISO. Je déconseille le flash d'abord pour une question d'ambiance et d'ombres dures avec des zones claires qui le sont trop; de plus, gardez en mémoire que cela peut effrayer l'animal (qui n'est déjà peut-être pas très à l'aise avec l'appareil).



Si vous ne pouvez faire autrement (scène unique ou rapide) et que votre animal l'accepte, veillez à ne pas être trop proche de lui avec le flash car vous risquez de vous retrouver avec un pelage surexposé surtout s'il est clair (zones blanches, brillantes). Éloignez-vous et employez le zoom de votre appareil, vous constaterez que la lumière sera toujours présente mais un peu moins vive; la plupart des flashes intégrés sont conçus pour aller jusqu'à environ 4 mètres de distance, l'idéal étant d'avoir un flash externe... Sachez tout de même qu'on peut atténuer la lumière du flash intégré par bricolage ou accessoire en diffusant la lumière, un peu comme un abat-jour ; même ainsi sachez que ce flash est surtout là pour dépanner.

Et les yeux rouges? Presque tout APN qui se respecte propose une fonction pour éviter ce désagrément. Vous pouvez utiliser cette option tout en veillant à ce que votre animal ne soit pas en train de regarder directement dans le viseur mais c'est une solution de fortune qui ne fonctionne pas systématiquement suivant les appareils. Même sans yeux rouges, vous pouvez en effet vous retrouver avec un reflet disgracieux sur la pupille et c'est encore plus vrai si vous photographiez un chat (dont l'œil est précisément conçu pour capter en miroir toute la lumière disponible). Quand le « mal » est fait il ne reste plus que la solution finale de la retouche.


Les animaux « remuants »

Priorité à la vitesse! Chatons, chiots, rongeurs peuvent être particulièrement actifs, surtout durant les longues périodes de jeu et d'exploration! C'est ce qui fait leur charme mais l'appareil, lui, ne suit pas toujours. Vous devez en effet privilégier ici la vitesse de la prise de vue. Sur les compacts et autres appareils, en mode automatique optez pour « animaux et enfants » ou encore les modes « sport ». Veillez à ce que là encore la lumière soit suffisante et l'appareil stable sinon vous ne pourrez pas gagner en vitesse et vous obtiendrez du flou. Avec les modes semi-automatiques, optez pour la priorité à la vitesse (mode P sur les Reflex et autres APN perfectionnés) et variez la vitesse en fonction de l'action et de la lumière.

Pour stimuler votre animal utilisez un ou plusieurs assistants qui se chargeront de l'occuper! Enfant(s), compagnon, amis et autres proches feront amplement l'affaire et en plus au lieu d'avoir juste minet ou toutou en souvenir, vous aurez la possibilité d'avoir une jolie scène « familiale ». Ça peut aussi vous permettre de faire en sorte que votre animal ne s'éparpille pas et reste en un point précis de la maison ou du jardin. Attention: la séance photo ne doit pas s'éterniser sous peine de lasser sujet et assistant; restez décontractés et n'hésitez pas à reporter la séance à une autre fois si vous sentez que le courant ne passe pas. Cela doit rester un plaisir pour tout le monde!


***********
Merci Estelle!
Nous vous communiquerons très bientôt la date à laquelle le deuxième article d'Estelle sera publié, en attendant, à vos objectifs, et mettez-vous aux travaux pratiques!

14 commentaires:

annabel a dit…

Bon ! Merci Estelle, j'ai des réponses concernant mon bébé chat tout noir ! Pas facile de cumuler les problèmes : ça bouge vite, ça n'accroche pas la lumière ..... si en plus, il faut que je conjugue tout ça avec les règle des trois tiers ..... aïe aïe aïe ! Allez, je vais tenter des choses ........ Bises !

fiora a dit…

merci pour ce dossier très documenté et riche d'exemples ainsi que pour le lien vers Absolut photo
je vais aller voit si j'ai dans mon stock une photo qui réponde à ce challenge

Valérie a dit…

Estelle: B R A V O O O
Quel bel article, tout y est clairement expliqué! Et il est vrai que tu as le don de la photographie...des animaux! Tes photos sont magiques!!!
Merci pour ce post.
Bise

Céline M a dit…

merci et bravo, c'est très intéressant et très bien présenté !

flokapad'blog a dit…

Quand j'ai vu l'annonce du thème lundi, j'ai tout de suite pensé : ça c'est pour Estelle:-) Maintenant que je découvre cet article trés complet et superbement illustré, je me dis que c'était évident de lui confier ce thème !!! Merci pour tous ces précieux conseils et pour cette série de superbes photos.

selena a dit…

super cet article plein de bons conseils!

Patricia45 a dit…

j'ai tout lu! Bravo Estelle pour cet excellent article et les belles photos qui l'illustrent!

alexandra s.m. a dit…

Fantastique Estelle!
MERCI!!

petitprincesteph a dit…

Excellent article ! Bravo Estelle ! Et merci à ScrapRV pour ce sujet ...

Anonyme a dit…

bonjour et un grand merci à Estelle pour ce travail si accompli d'explications et photos !!tout est vraiment fort intéressant et les photos nous permettent à la fois d'admirer sa maîtrise et son talent !!merci de tout le mal donné pour nous faire un article aussi clair et précis que possible!!
Bonne continuation et bravo
MC

Sabine F. a dit…

Un grand bravo à Estelle pour ce brillant article, et surtout l'immense travail qu'il représente, tout ça pour nous wouaw !!

Isabelle a dit…

Bravo Nouillette ! Très sympa cet article ! Bien écrit, photos à l'appuie... Rien à dire :-)Bises ISA

Timim a dit…

Merci pour ces excellentes explications. Les photos sont superbes.

flofleur a dit…

Merci pour tous ces précieux conseils.... un chouette article en tout cas